3 soi-disant aliments «santé» que vous devez arrêter de consommer (si vous voulez un corps mince et en bonne santé)

 

 

Par Mike Geary, Entraîneur personnel diplômé, spécialiste en nutrition diplômé
Auteur du best-seller – Tout sur les Abdominaux
.
.
 

 

J’ai lu récemment une statistique dans un livre de nutrition qui risque de vous choquer…

Avant de vous donner les statistiques, gardons à l’esprit un fait important… d’après un auteur de renommée mondiale en nutrition Michael Pollan, et son fabuleux livre appelé « In Defense of Food »,  l’humanité a toujours consommé environ 80 000 espèces différentes de plantes comestibles, d’animaux et de champignons, et environ 3 000 de ces aliments ont été généralisés dans l’alimentation humaine.

.

Maintenant, préparez-vous à une statistique choquante et révoltante…

.

Actuellement, la moyenne des adultes consomment environ 67% de leur apport calorique total à partir de seulement 3 aliments – le maïs, le soja et le blé (et leurs dérivés).

Quelles quantités de maïs, soja et blé pourraient être considérées comme raisonnablement saines dans l’alimentation des humains ?

Si l’on se base sur 10 milliers d’années d’histoire de l’humanité et sur ce qu’a été l’alimentation naturelle de nos ancêtres (sachant que notre système digestif est toujours programmé dans ce processus), cela serait de l’ordre MAXIMUM de 1% à 5% de notre total calorique en maïs, soja et blé.

Considérant que les humains actuels mangent 67% de ce total calorique provenant de ces sources… Vous pouvez voir pour quelles raisons nous avons des problèmes de santé et de surpoids importants !

Ce n’est pas une surprise si nous avons autant d’intolérances et d’allergies, spécialement au soja et au blé (ainsi que l’intolérance au gluten)… le système digestif humain n’a simplement jamais été conçu pour consommer ces substances en quantités si MASSIVES.

Gardez à l’esprit que ces niveaux élevés de maïs, soja, et blé dans notre régime alimentaire d’humain sont un phénomène relativement nouveau résultat de la recherche de profits en milliards de dollars des industries du maïs, soja et blé. Tout EST une question d’argent… PAS notre santé !

Sont considérés comme « produits dérivés«  du maïs, soja et du blé les additifs alimentaires tels que :

  • Le sirop de maïs riche en fructose (SMRF)

  • L’huile de maïs

  • L’huile de soja (hydrogénée ou raffinée)

  • La protéine de soja

  • La farine de blé raffinée

  • Des centaines d’autres additifs alimentaires tels que la maltodextrine, l’amidon de maïs ou de blé, la lécithine de soja, les mono et diglycérides, etc, etc

.

Cela ne me surprend pas… considérant la quantité de soda ou autres boissons sucrées (avec de SMRF) que boivent certaines personnes en moyenne tous les jours… C’est BEAUCOUP de calories provenant de seulement 1 seul dérivé du maïs. 

Même les vinaigrettes et autres sauces pour salades, le ketchup, les différents pains, et une 100ène d’autres aliments contiennent du SMRF !

Pensez également au nombre d’aliments transformés que nous avons et qui sont frits dans l’huile de soja ou de maïs… et même si les aliments ne sont pas frits dans ces huiles ce sont des additifs de presque tous les aliments transformés…

les chips, les bonbons, les gâteaux, les vinaigrettes, les sauces tomates, les galettes de burritos, les chips de maïs, le poulet pané, etc, etc. Il s’agit de BEAUCOUP de calories provenant de ces 2 dérivatifs de maïs et de blé… tous les deux sont EXTREMEMENT MALSAINS !

En plus de cela, pensez à la façon dont beaucoup de pains, céréales, pâtes, gâteaux et autres produits dérivés du blé sont hautement transformés et que la plupart des gens consomment tous les jours.

Encore une fois il s’agit d’un TAS de calories pauvres en nutriments, de substances malsaines, de stimulateurs de la glycémie, dont plus de la moitié de la population a un certain degré d’intolérance de toute façon.

.

Cela devient même pire !

;

Non seulement nous mangeons 67% de notre apport calorique total provenant du maïs, du soja et du blé… mais à cause de l’économie concernée (en particulier avec le maïs et le soja à bas prix), nous nous nourrissons aussi d’animaux élevés pour la plupart avec du maïs, du soja et du blé… augmentant de cette façon la quantité présente dans notre organisme.

Les 2 pires exemples de cette mauvaise gestion flagrante de notre approvisionnement alimentaire sont probablement la façon dont les poulets et les vaches d’élevages industriels sont nourris.

Les vaches sont nourries essentiellement de maïs dans les fermes d’engraissement même si leur système digestif est uniquement destiné à manger de l’herbe et autres fourrages.

Cela rend les vaches malades, modifiant les acides gras oméga-6 et oméga-3 vers un niveau malsain, et diminue également les graisses saines CLA qui sont présentes naturellement dans les viandes bovines élevées en pâturage.

Tous ces problèmes disparaissent si nos vaches sont nourries avec ce qu’elles sont supposées manger – de l’herbe !

Nos poulets sont également nourris de maïs et de soja pour la plupart et surpeuplés dans des enclos serrés, dans des conditions épouvantables… alors que les poulets sont destinés à errer en extérieur et manger un mélange de légumes verts, insectes, vers, graines, etc.

Quand les poulets sont gardés à l’intérieur dans des cages serrées et nourris uniquement de grains cela produit une viande malsaine et des œufs moins sains à la consommation par rapport à des poulets élevés en liberté.

Même les saumons et autres poissons d’élevage sont nourris avec du maïs et du soja… encore une fois dû à l’économie. Quelle stupidité étant donné que les poissons sont destinés à une alimentation diversifiée de petits poissons, vers, insectes, etc. Ceci rend une fois de plus l’élevage de ces poissons malsain par rapport à leurs homologues sauvages.

Ainsi, même lorsque vous mangez du poulet, du bœuf et du poisson, votre corps absorbe encore plus de maïs, de soja et de blé… sachant que les vaches, les poulets et les poissons d’élevage en ont consommé principalement.

C’est donc en fait PIRE que juste 67% n’est-ce pas !

.

Pourquoi est-ce si malsain de consommer les 2/3 de nos calories provenant du maïs, du soja et du blé ?

.

Et bien, cette section pourrait inclure tout un livre, alors pour faire court je vais juste vous donner quelques raisons aléatoires…

  • Modifie le ratio d’acides gras oméga-6/oméga-3 dans notre alimentation à 30:1, lorsqu’un ratio de 1:1 à 2:1 est considéré comme sain

  • Problèmes d’intolérance au gluten (lié à la consommation excessive de blé)

  • Problèmes de prise de poids, de fluctuation de la glycémie, ainsi qu’une réduction de la sensibilité à l’insuline (et progressivement au diabète) dû à la consommation excessive de maïs et farines de blé, ainsi que de sirop de maïs

  • Le soja et le maïs sont les cultures les plus génétiquement modifiées (plus de pesticides et herbicides sont utilisés et sont habituellement xénoestrogènes)

  • La plupart des résidus de pesticides et d’herbicides sur ces cultures sont xénoestrogènes ce qui augmente les graisses abdominales tenaces

  • Les produits de soja et les dérivés contiennent un double problème de xénoestrogènes ainsi que de phyto-oestrogènes… créant à nouveau un environnement favorable au stockage des graisses dans votre corps, des effets cancérigènes, et même la formation de « seins » chez l’homme dans des cas très graves

  • La consommation de maïs et de soja pour les animaux réduit les bénéfices sanitaires et nutritionnels de ces produits d’origine animale

  • Et la liste pourrait s’allonger encore et encore…

.

Alors comment pouvons-nous éviter ces quantités énormes de maïs, soja et de blé dans notre alimentation et enfin prendre le contrôle de votre poids et de votre santé ? 

.

1. Ne pas acheter d’aliments transformés ! Tout commence avec ce que vous ajoutez dans votre panier de courses… choisir uniquement des aliments avec un seul ingrédient comme les fruits, les légumes, les haricots, les œufs (Bio), les fruits à coque, les graines, et de la viande provenant d’élevage en plein air. Ne consommez de la malbouffe ou bien des aliments transformés qu’une fois par semaine « jour de triche », mais seulement au restaurant… Ainsi les aliments transformés ne sont pas dans votre maison pour vous tenter.

2. Tirez la meilleure partie de vos glucides des fruits et des légumes au lieu de graines.

3. Évitez les vinaigrettes à salades achetées en magasin car elles contiennent presque toujours de l’huile de soja et du sirop de maïs (au de cela, essayez ma vinaigrette maison super saine)

4. Assurez-vous que vos sauces tomates n’aient pas de sirop de maïs et d’huile de soja… recherchez les sauces à base d’huile d’olive à la place. N’oubliez pas d’éviter les huiles de canola (colza) malsaines!

5. Essayez les bâtonnets de légumes avec du guacamole au lieu de chips au maïs

6. Essayez les bâtonnets de légumes avec de l’houmous plutôt que des chips pita ou autres pains

7. Réduisez votre consommation de céréales, pain, pâtes alimentaires en les conservant seulement pour les « jours de triche » et s’en tenir à des aliments simples dont j’ai fait mention au point 1 ci-dessus. Essayez certains de ces encas santé comme bonne alternative (oui je sais que l’un de ces 13 snacks contient des grains, mais cela est toléré de temps en temps).

Je pourrais continuer avec d’autres exemples, mais je pense que c’est bon pour l’instant.

Donc avec tout cela dit… Est-ce que mon régime personnel est parfait ? Eh bien, bien sûr que non ! Personne n’est parfait, et je peux céder à la tentation à l’occasion comme tout le monde.

Cependant, j’estime que ma consommation de maïs, soja et blé n’est que d’environ 2-4% de mon apport calorique total, contre 67% pour la moyenne des gens. La façon dont j’arrive à y parvenir est en fait en n’aillant aucun produit de maïs, soja ou blé dans ma maison pour n’être jamais tenté.

Par conséquent, au moins 6 jours/semaine je ne mange pratiquement pas de maïs/soja/blé sauf pour une portion occasionnelle de pain au grains germés une ou deux fois dans la semaine (qui est une meilleur option que le pain »aux graines complètes » typiques).

Je me permet de manger du pain, pâtes, et même des chips de maïs, etc. lorsque je dine à l’extérieur. Je considère cela comme mes repas de triche et essai de ne pas faire cela plus d’une fois par semaine. J’ai aussi complètement éliminé les boissons gazeuses et les aliments frits… ils sont beaucoup TROP néfastes !

C’est l’une des PRINCIPALES raisons pour lesquelles nous sommes en mauvaise santé et en surpoids dans notre société… 67% de nos calories provenant de seulement 3 aliments (et leurs dérivés) est une statistique épouvantable !

Ne cédez pas au marketing de masse sur le maïs, le soja et le blé des industriels !

Prenez le contrôle de votre propre santé plutôt que de laisser les grandes entreprises prendre le contrôle de la votre.

Mike Geary
Spécialiste diplômé en Nutrition
Entraîneur personne Diplômé


Si vous avez aimé cet article, s’il vous plaît cliquez sur le bouton
« J’aime » de Facebook ci-dessous :